L’effet rebond, c’est quoi ?

C’est une période de transition, donc temporaire, durant laquelle la peau va surréagir et devenir “moins jolie” que d’habitude. Voici quelques exemples :

  • Une peau sèche va devenir encore plus sèche
  • Davantage de rougeurs vont apparaître sur une peau à tendance sensible
  • Une peau à tendance acnéique va connaître une augmentation des boutons et autres imperfections

L’effet rebond entraîne donc chez certaines personnes une aggravation momentanée des problèmes de peau. Le plus souvent, on observe que ce sont les problèmes principaux auxquels les personnes sont déjà confrontées.

Généralement, ce phénomène se produit assez rapidement, à savoir dans les premières semaines d’utilisation des nouveaux produits. Dans certains cas plus rares, l’effet rebond peut aussi se déclencher plus tard. Dans les deux cas, il faudra simplement laisser du temps à la peau pour qu’elle se rééquilibre d’elle-même au contact des molécules naturelles.

Attention, il ne faut pas confondre effet rebond et allergie : si votre peau présente un état allergique il est alors nécessaire de stopper l’utilisation du produit qui cause le problème.

Pourquoi ça arrive ?

Commençons par observer comment est formulé un cosmétique conventionnel traditionnel :

  • En premier, on trouve en moyenne 60 à 70% d’eau qui ne pose pas de problème en soi, mais qui ne représente aucun intérêt pour la peau.
  • Ensuite, on recontre 10 à 20% de phase grasse, généralement sous forme d’huiles minérales, comme de la paraffine – qui est dérivée du pétrole – ou des silicones qui sont quant à eux dérivés du sable.
  • Le reste de la formule est composée d’émulsifiants issus de la pétrochimie, d’actifs qui sont les stars ventés dans les campagnes marketing, de parfums, de colorants et de conservateurs.

Ce type de cosmétiques va former un film très occlusif à la surface de la peau, qui va lui donner l’illusion d’être parfaitement hydratée et nourrie. Mais en conséquence, la peau va développer une dépendance à ces produits et va perdre l’habitude de travailler et de remplir pleinement son rôle de barrière protectrice. 

Les baumes à lèvres conventionnels sont un bon exemple pour illustrer ce propos : on connait tous une personne qui est accro à son baume à lèvres, car quand la substance est sur les lèvres le confort est à son comble, mais dès qu’il y en a plus c’est panique à bord et il faut vite en ré-appliquer. À part cette sensation de confort immédiat, le soin ne présente aucun intérêt pour la peau. Cela fonctionne de la même manière avec tous les produits et c’est cet engrenage qui est à l’origine de l’effet rebond !

Comprendre la période de transition

Lors d’une transition vers une cosmétique naturelle, il faut bien comprendre que les nouvelles molécules appliquées sur la peau sont totalement différentes des cosmétiques conventionnels. Ces substances vont venir stimuler la peau pour qu’elle travaille à son plein potentiel, mais comme elle est en manque de ces ingrédients occlusifs et qu’elle ne sait plus vraiment travailler, elle risque de montrer son désaccord en sur-réagissant. 

Je précise qu’il est également possible de traverser un effet rebond quand on passe de l’utilisation de crèmes (même naturelles) à l’utilisation de sérums huileux. Cela s’explique principalement car la concentration d’actifs est beaucoup plus importante dans les huiles végétales, ce qui peut engendrer une période d’ajustement pour la peau.

Qui est touché et combien de temps cela dure-t-il ?

On ne peut pas prévoir si une personne va être touchée par un effet rebond ou non. Les études indiquent qu’environ 30 à 40% des personnes sont concernées, mais que dans la plupart des cas, les effets vont être légers et disparaître en moins d’un cycle de renouvellement de la peau, à savoir 4 à 6 semaines.

Ce qu’il est important de garder en tête, c’est que la peau tend intrinsèquement vers son équilibre et qu’elle a des capacités de régénérations infinies. Il est donc capital que vous ayez confiance en votre peau dès le moment où vous prenez la décision d’utiliser des cosmétiques naturels de qualité qui sont hautement concentrés en actifs.

Y a-t-il des facteurs aggravants ?

La peau est un miroir de notre état de bien-être général, il y a donc un grand nombre de facteurs qui jouent un rôle sur la santé de la peau :

1. L’alimentation

La nourriture est le carburant du corps, il est donc nécessaire de s’alimenter de sorte que la peau soit bien nourrie et hydratée de l’intérieur. En résumé, boire 1.5 litre d’eau par jour, se nourrir d’aliments riches en vitamines et en fibres, et consommer des graisses de bonne qualité en quantité suffisante.

De plus, la peau est aussi un organe d’élimination par la sueur et le sébum. Une alimentation déséquilibrée entraîne des carences qui vont non seulement impacter l’état de la peau, mais aussi encrasser les organes comme le foie et les intestins, qui vont chercher à éliminer certains déchets par la peau et donc perturber son équilibre.

2. Le stress et les émotions négatives

À l’état embryonnaire, la zone qui donne naissance aux cellules de la peau et du cerveau est la même. Le stress et les émotions négatives vont par exemple activer le cortisol, qui est une hormone qui va avoir pour effet de causer de l’inflammation dans le corps et engendrer des problèmes de type acné, eczéma ou encore révéler un teint terne, pour n’en citer que quelques uns.

Il est donc primordial de garder son calme, de pratiquer le lâcher-prise et d’apprendre à gérer ses émotions si l’on veut avoir une peau en santé.

Respirer profondément les yeux fermés durant une minute est déjà suffisant pour se recentrer et retrouver la sérénité. À pratiquer sans modération dès qu’une émotion négative pointe le bout de son nez.

3. Le mélange cosmétiques naturels et conventionnels

Attention : les cosmétiques naturels et conventionnels ne font pas bon ménage. Sachez que les cosmétiques conventionnels annulent les effets des cosmétiques naturels. 

De plus, en utilisant les deux types de produits, la peau risque d’être perturbée et de le montrer. D’un côté, on a des produits qui la rendent dépendante et l’empêchent de travailler, alors que de l’autre, les produits naturels cherchent à la stimuler à travailler à son plein potentiel. On se rend donc bien compte que c’est incompatible pour que la peau soit en bonne santé.

Mon expérience

L’effet rebond m’a frappé de plein fouet lorsque j’avais mes problèmes d’acné adulte et que j’ai décidé de passer aux produits naturels, à la suite d’une cure de roaccutane qui n’a eu aucun effet sur moi.

Ayant déjà énormément de difficultés à assumer mes problèmes de peau du haut de mes 30 ans, je me suis retrouvée avec une énorme poussée de boutons à peine quelques jours après avoir mis en place ma routine naturelle. Je n’étais émotionnellement pas du tout préparée à cela, j’ai pensé que les produits ne me correspondaient pas et j’ai simplement arrêté. Je n’avais pas connaissance de l’effet rebond à ce moment-là.

J’ai ensuite passé du temps à chercher des informations en ligne et j’ai fini par trouver un site qui expliquait l’effet rebond. J’ai donc voulu retenter ma chance en pensant que cette fois cela se passerait mieux. Mal m’en a pris, je me suis à nouveau retrouvée avec des boutons blancs et des kystes sous la peau sur tout le visage… Ce n’était juste pas supportable pour moi et j’ai à nouveau abandonné ces nouvelles habitudes.

Le déclic

Après plusieurs mois, je me rendais bien compte que je ne me sortais pas de cette acné qui m’empoisonnait l’existence. J’avais cette fois intégré l’idée que j’allais devoir passer à travers cet effet rebond pour avoir une chance que ma peau finisse par s’équilibrer, comme je l’avais lu sur des blogs retraçant l’histoire de femmes qui avaient réussi à dompter leur peau et à se débarrasser de leurs problèmes.

J’ai donc pris mon courage à deux mains et j’ai affronté cet effet rebond qui s’est à nouveau invité dans ma vie. J’ai tenu bon cette fois-ci, car je m’étais préparée psychologiquement. Et bien heureusement, car il n’a pas juste duré 4 à 6 semaines mais plutôt 4 à 6 mois…

Le chemin a été long, mais clairement ça a valu la peine de tenir le coup, car une fois l’effet rebond derrière moi, ma peau s’est transformée jusqu’au point où je n’ai plus eu besoin de porter de maquillage du tout.

Ayant documenté toute cette « aventure », vous pouvez voir ci-dessous comment l’effet rebond a évolué pour moi : j’ai eu 3 pics d’acné plus importants avant de voir mes imperfections se réduire de plus en plus.

L'effet rebond pour moi

Trois ans après la fin de ce calvaire, ma peau n’a jamais été aussi jolie et je suis maintenant convaincue que je le dois à ce bel équilibre : des soins naturels de qualité, une alimentation équilibrée (mais pas parfaite tous les jours hein) et un mental positif qui me pousse à faire des choix favorisant mon bien-être global.

Je sais à quel point traverser une phase d’effet rebond peut être difficile et perturbant, et j’aurais personnellement adoré pouvoir obtenir des conseils lorsque j’étais en plein dedans.

N’hésitez donc pas à me contacter ou à laisser un commentaire ci-dessous, je suis à votre disposition avec plaisir pour vous aider à vivre cet épisode délicat.

Prenez soin de vous et spread the green,

Géraldine

12 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Virginie
3 mois il y a

Coucou,
Merci beaucoup pour toutes tes explications, c’est vraiment top!
Bises
Virginie

Cindy
3 mois il y a

Merci pour cet article très complet et qui explique bien le cercle vicieux des cosmétiques du commerce. Je suis en plein dans l’effet rebond, mais je m’accroche. J’ai fait un masque au miel et je rajoute un peu de beurre de Karité comme tu me l’as conseillé et je reste patiente.

Anaïs Genêt
2 mois il y a

Bonjour Géraldine
Merci pour ton témoignage
Moi je suis à 3 mois de nouvelle routine naturelle et 3 mois d’effet rebond… Ce matin j’ai failli pleurer en voyant mon reflet dans le miroir… Je me demande pourquoi je m’accroche encore… Je retrouve mes vieux reflex enfouis ne plus assumer le regard des autres me sentir sale… Bref un calvair… Et en effet ça n’aide pas à être bien mentalement donc stress donc cercle vicieux.
J’espére ne pas souffrir pour rien !
Bien à toi.
Anaïs

Anaïs Genêt
2 mois il y a

Merci pour ton message Géraldine.
Je prend volontier tes petits conseils par tel 🙏
J ai beaucoup supprimé le lactose mais je reste encore une trop grande consommatrice de sucre… 😔
Et pour courroner le tout … Je suis une grande angoissée… Donc je ne facilite pas la guérison mais ton message me donne de l espoir et du courage.
Comment puis je te transmettre mon numéro ?

Naomie
1 mois il y a

Bonjour,
L’Article est très complet et répond à de nombreuses. J’ai moi même laissé tomber les produits naturels une première fois car j’avais fait une allergie au tea tree … là je reprend depuis 1 mois une routine naturelle et ma peau s’est empiré (microkystes, points noirs même sur les joues 🙁 et pores dilatés) donc je voulais savoir comment on pouvait être sur qu’il s’agissait de l’effet rebond et non pas d’un produit naturel que notre peau ne supporte pas ? 🙂

emmanuelle
1 mois il y a

Bonjour, je suis en plein effet rebond depuis environ 2 semaines et demi, j’ai fait la bêtise d’utiliser pendant un mois il y un an du fond de teint rempli de pétrochimie… (à l’époque je n’y connaissais strictement rien en matière de maquillage, composants, molécules etc..) ma peau se désintoxique de tous mes microkystes, pores bouchés suite à touscesproduits accumulés sur ma peau, ils s’enflamment et laissent par la suite des tâches rouges que je me traîne depuis un an. Depuis deux semaines je suis uniquement ma routine completement naturelle et ne me maquille absolument pas même pas de poudre,… Lire la suite »

Autres thématiques

Bien-être

Interviews

0 0 vote
Article Rating